Tiers Lieux : Une population d’utilisateurs très diversifiée

Qui fréquente aujourd’hui les tiers-lieux ? La répartition de leurs utilisateurs montre encore une large prépondérance des indépendants, comme nous le rappelle Nathanaël Mathieu, co-fondateur de la société d’étude et de conseil LBMG Worklabs.

  • Dans les espaces de co-working, les salariés en déplacement (ou seulement à la recherche d’un bureau au calme, ni à leur domicile, ni au sein de leur grande entreprise ou de leur administration) représente environ 9% de la fréquentation.
  • Les collaborateurs de starts up, à la recherche d’un refuge pour se retrouver entre collègues, parce que leur – encore très – petite entreprise n’a pas de bureaux pour les accueillir, entrent pour environ un cinquième (20%) des utilisateurs.
  • Dans la même idée, bien des associations se servent de ces tiers-lieux pour réunir tout ou partie de leurs adhérents, pendant à peine quelques heures (15%).
  • Enfin, une majorité (56%) des occupants – encore que le terme soit paradoxal s’agissant de personnes aussi peu sédentarisées – sont des indépendants, des auto-entrepreneurs.

Cette étude date de deux ans, mais Nathanaël Mathieu estime que les proportions n’ont pas beaucoup bougé depuis. Cela confirme que les entreprises et leurs DRH, malgré leur intérêt pour ces nouveaux lieux et modes de travail, ne les ont pas encore complètement intégrés à leurs stratégies, qu’elles soient immobilières, RH ou tout simplement tournées vers le bien-être de leurs collaborateurs.

Mais le nombre de tiers lieux continue de croitre. Près de 450 lieux seraient ainsi référencés en France, soit environ 50% de plus en deux ans. Certes, avec entre 25 et 80 postes disponibles en moyenne, et même s’ils sont occupés par plusieurs personnes dans une même journée, le « phénomène » ne concerne encore que quelques dizaines de milliers de personnes. Mais il parait destiné à prendre de l’ampleur. Et c’est pourquoi L’Atelier a décidé de lui consacrer une conférence le 4 juin prochain, sur le thème : « Tiers Lieux : Quels usages pour les entreprises ? »